Visiter Dublin en 2 jours – Un weekend en Irlande

Visiter Dublin en 2 jours – Un weekend en Irlande

Un week-end à Dublin est souvent idéal pour une première découverte de la capitale irlandaise. Ville à taille humaine où il est très facile de naviguer d’un quartier à l’autre, Dublin est aussi une agglomération en pleine croissance avec une industrie du tourisme florissante.

Que faire à Dublin en 2 jours ? Plein de choses ! Dublin est une ville active et bouillonnante comptant nombre de musées gratuits, de monuments historiques et à l’atmosphère chaleureuse.

Voici mes conseils de Dublinois averti si comme moi vous fuyez les clichés touristiques. Laissez-moi vous guider dans le Dublin culturel, historique et authentique.

A l’exception de quelques neiges épisodiques, il ne fait jamais très froid l’hiver à Dublin (venir couvert tout de même). Cependant la nuit tombe rapidement et à 17h (voire même 16h !) il fait quasiment nuit. L’avantage : il y a beaucoup moins de monde.

L’été, les températures sont agréables mais la saison touristique est à son pic, les hôtels hors de prix et l’ambiance peut vite devenir étouffante surtout dans les quartiers touristiques. Réserver tôt et s’armer de patience.

A l’automne les températures restent agréables mais les longs jours de pluie peuvent venir tout gâcher. Cela dit, ça donne une ambiance romantique ! Pensez à venir équipé.

Ma saison favorite pour un week-end à Dublin ? Le printemps ! D’avril à juin il fait bon se promener dans les rues de Dublin encore épargnées par les flots de touristes. Les températures sont encore un peu fraîches mais le soleil est souvent présent. La météo reste cependant très changeante et vous risquez d’expérimenter les fameuses « quatre saisons en une journée » mais c’est là tout le charme de l’Irlande.

Comment se rendre à Dublin

L’avion est la réponse la plus évidente, surtout pour un week-end.

Quand on pense à l’Irlande, on pense à Ryanair. La compagnie low cost relie régulièrement la France via sa desserte de Paris-Beauvais à des tarifs avantageux, si l’on oublie les frais additionnels de navette (qui ne cessent d’augmenter) pour relier Paris… 

Dublin, Irlande

Ma préférence va à Aer Lingus, la compagnie nationale irlandaise. Aer Lingus offre des tarifs très concurrentiels si vous prenez soin de réserver votre voyage quelques mois à l’avance. La compagnie relie Dublin à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle ainsi que d’autres grandes villes françaises comme Lyon ou Bordeaux. 

Une autre compagnie aérienne que j’apprécie particulièrement est Air France. J’ai été surpris par les prix avantageux proposés pour ses vols entre Paris et Dublin. Pour connaître les meilleures offres, j’utilise Skyscanner, un site de comparaison qui déniche les bonnes affaires du moment. Essayez-le !

Se déplacer en ville

Depuis l'aéroport

La solution idéale est de relier le centre ville en bus. Dublin Bus, la compagnie de transport public, met à disposition deux lignes express de bus :

  • Le Airlink Express 747 : départ toutes les 15 à 20 minutes,
  • Le Airlink Express 757 : départ toutes les 30 minutes.
Airlink Shuttle Bus to the Airport, Dublin

Les deux bus desservent le Centre Financier International (IFSC) puis empruntent des trajets différents. Le 747 vous déposera en plein centre-ville sur O’Connell Street. Le prix du ticket reste le même (7 €). Le trajet annoncé jusqu’au centre-ville est de 30 minutes mais comptez 45 minutes à une heure si le bus est pris dans les embouteillages aux heures de pointe.

La compagnie de bus AirCoach constitue une bonne alternative pour un accès rapide au centre ville. La ligne 700 assure la liaison vers le centre ville 24h sur 24 (utile pour les arrivées tardives) au prix de 7 €. Le trajet est de 25 minutes et ne semble pas trop souffrir des bouchons.

Le bus

Le bus à étage jaune Dublin Bus est le moyen de transport le plus utilisé à Dublin. Pour un novice, il peut s’avérer difficile de s’y retrouver. Ne pas hésiter à demander sa direction au bureau d’information de la compagnie situé sur O’Connell Street et auprès du chauffeur au moment de monter. Quelques conseils additionnels :

  • On se range dans la file d’attente pour monter.
  • On fait un signe de la main quand le bus approche ou bien il ne s’arrêtera pas.
  • On monte toujours par l’avant du bus.
  • On paye uniquement avec de la monnaie (pas de billet) ou avec sa Leap Card.
  • On adresse un « thank you » au chauffeur en descendant.

Le tram

Tram, Dublin

Dublin ne possède pas de métro mais deux lignes de tram (Luas) qui traversent la ville du nord au sud et d’est en ouest. Très pratique si vous devez circuler entre les deux gares principales, Connolly Station et Heuston Station. On achète son ticket ou recharge sa Leap Card en machine.

Le DART

Moyen de transport unique à la ville de Dublin, le DART est le réseau ferroviaire desservant les quartiers et petites villes de banlieue en bordure de mer. C’est l’occasion de contempler la vue sur la côte au rythme des stations !

Le vélo

Station Dublinbikes

Dublin aménage depuis quelques années des pistes cyclables et met à la disposition des résidents comme des touristes des vélos en location aux bornes Dublinbikes un peu partout en ville. A vos risques et périls, cependant ! Le vélo en ville n’est pas quelque chose qui va de soi à Dublin, on est loin d’Amsterdam. Même si les automobilistes et chauffeurs de bus ont pris le pli, cela reste encore l’anarchie et tout bonnement dangereux.

La marche

Vous utiliserez vos pieds pour la majeure partie de votre séjour. Le centre ville plutôt compact se parcourt aisément à pied. Prévoyez donc de bonnes chaussures !

Besoin d’en savoir plus ? Lire l’article Comment se déplacer à Dublin en transport en commun.

Se loger à Dublin

Pour se loger à Dublin, il y en a pour tous les goûts. Auberges de jeunesse (hostel), B&B, hôtels de 2 à 5 étoiles. Dublin souffrant d’un manque chronique de chambres d’hôtel tirant les prix vers le haut, l’idéal est de réserver tôt. Plusieurs hôtels sont en construction, on espère donc que la situation s’améliore dans les années à venir.

Dans quels quartiers se loger ? Si comme moi vous aimez la tranquillité pour une bonne nuit de sommeil, certains quartiers bruyants sont à éviter. Vous avez réservé dans un hôtel de Temple Bar ? Emportez vos boules Quiès. Vous avez choisi un hôtel sur Harcourt Street ? Le bruit des boîtes de nuit va vous tenir éveillés.

Les hôtels au nord de la Liffey sont généralement meilleur marché que ceux situés de l’autre côté de la rivière, du fait de leur localisation moins désirable. Les hôtels du Centre Financier International (IFSC) sont néanmoins situés dans un quartier agréable à juste 10-15 minutes de marche du centre-ville.

Au sud de la Liffey il va falloir casser sa tirelire. Vous y retrouverez les hôtels les plus chers. Envie de croiser des stars internationales de passage à Dublin ? Réservez une chambre à l’ultra chic Merrion Hotel. L’alternative moins chère reste le B&B souvent plein de caractère de ce côté-ci de la ville. Consultez les dernières offres !

2 jours à Dublin. Que voir ? Que faire ?

Pour les amoureux d’Histoire et de culture, Dublin a de quoi vous satisfaire. Je vous propose une sélection des visites que j’ai particulièrement appréciées. Il vous sera difficile de tout voir en deux jours. Faites donc votre choix en fonction de vos centres d’intérêt !

Les grands classiques

Temple Bar

On ne peut manquer de se promener dans les rues pavées de Temple Bar bordées de pubs aux façades colorées. Cet ancien quartier qui fut aux siècles passés un repaire de débauche et de mauvaises fréquentations est aujourd’hui devenu la vitrine internationale de Dublin.

Temple Bar, Dublin

Sachez toutefois passer outre les pièges à touristes que sont les pubs du quartier et visitez plutôt ses galeries d’art. Ou réservez des billets pour un show en soirée au Project Arts Centre ou au Smock Alley Theatre.

Dublin Castle

Visitez Dublin Castle pendant 2 jours à Dublin

Visiter le château de Dublin, c’est plonger dans l’histoire de la fondation de la ville depuis l’arrivée des Vikings jusqu’à la fin de la domination britannique de l’Irlande. Retrouvez la splendeur des appartements du Vice-Roi et les fastes de l’élite sociale protestante à l’intérieur de ce splendide exemple d’architecture georgienne.

Trinity College

Trinity College Long Room, Dublin

L’exposition sur le Livre de Kells, un manuscrit du 9e siècle superbement enluminé, ainsi que la visite de la saisissante librairie de Trinity College est LA chose à ne pas manquer à Dublin. Il y a du monde donc venir tôt pour éviter la file d’attente.

Museum of Archeology

Le musée d’Archéologie (gratuit) nous ramène au temps des Vikings et de l’ère celtique avec ses précieux artefacts. Le musée est aussi l’occasion de découvrir quelque chose d’unique : les « bog bodies », ces corps remontant à l’Âge de Fer retrouvés préservés dans la tourbière irlandaise.

Kilmainham Gaol

Kilmainham Gaol, Dublin

L’ancienne prison de Kilmainham retrace la difficile histoire pénitentiaire de l’Irlande ainsi que le destin des Révolutionnaires de 1916 qui y furent emprisonnés et exécutés. Une visite en toute humilité qui ne laissera personne insensible. Il est vivement conseillé de réserver sa visite (uniquement en anglais) en ligne.

Christ Church et St Patrick’s Cathedral

St Patrick's Cathedral, Dublin

Les cathédrales Christ Church et St Patrick situées à 10 minutes de marche l’une de l’autre font partie de ces monuments emblématiques de Dublin. La visite de Christ Church vous emmènera jusqu’en haut du clocher pour une leçon de tirage de cloches alors que vous irez vous recueillir sur la tombe de Jonathan Swift, auteur des Voyages de Gulliver, enterré dans St Patrick.

Guinness Storehouse

C’est sans nul doute l’attraction la plus célèbre de Dublin. Et aussi l’une des plus chères. C’est dans son ancienne usine de production que Guinness invite les curieux à découvrir les étapes de fabrication de la célèbre bière. Mais c’est aussi une tranche d’histoire de la ville que l’on découvre au travers de cette marque. Consultez en ligne les prix et créneaux de visite et prévoir 2 à 3 heures si vous souhaitez tout voir. Une dégustation est incluse dans le prix.

Mes favoris

Glasnevin Cemetery

Le cimetière de Glasnevin est unique en son genre puisqu’il exerce également la fonction de musée. Un guide (anglophone uniquement) vous emmènera en balade au milieu des milliers de tombes et des allées arborées pour vous conter l’histoire de ses illustres locataires.

The Marsh’s Library

Une petite découverte qui vaut grandement le détour. La bibliothèque Marsh tout près de la Cathédrale St Patrick est une vraie merveille. Ses élégantes étagères de bois chargées de vieux livres parfaitement préservés depuis 300 ans vous ramèneront au 18e siècle.

The Teeling Distillery

La distillerie Teeling propose une visite guidée de ses installations accompagnée d’une dégustation de whiskey. Nouvellement réinstallée dans le cœur de Dublin, la distillerie Teeling offre une fantastique alternative à Jameson qui au contraire ne produit plus de whiskey dans sa distillerie de Dublin.

The Creative Quarter

Je préfère acheter local pour mes souvenirs et le Creative Quarter, au centre duquel se trouve le Powerscourt Centre, est l’endroit que je privilégie. Entre joailleries et boutiques de design irlandais, le Creative Quarter vous donnera l’inspiration nécessaire pour vos cadeaux et souvenirs.

The Chester Beatty Library

Chester Beatty Library, Dublin

Amoureux des beaux livres, la Chester Beatty Library va vous épater avec sa collection de renommée mondiale. Des corans recouverts de feuilles d’or, des bibles richement enluminées et bien d’autres vous attendent dans ce musée hors du commun (et gratuit !).

Besoin d’en savoir plus ? Lire l’article Visiter Dublin : 10 visites guidées à ne pas manquer.

Dans les environs de Dublin

Deux jours à Dublin vous laissent le temps de faire une excursion d’une demi-journée en dehors de la capitale. Grâce au DART et au train, plusieurs petites villes côtières sont facilement et rapidement accessibles.

Howth

Howth, Co. Dublin

Située 30 minutes au nord de Dublin par le DART, Howth est la destination favorite des Dublinois pour s’échapper du tumulte de la ville le temps d’un après-midi. Howth est particulièrement appréciée pour son joli port, ses restaurants de fruits de mer et ses phoques aventureux se donnant en spectacle.

Malahide

Malahide Castle, Co. Dublin

Comptez environ 30 minutes à bord du DART pour vous rendre dans la charmante ville de Malahide au nord de Dublin. Malahide est connue principalement pour son très beau château occupé pendant 800 ans par la famille Talbot et son magnifique jardin botanique.

Skerries

30 minutes à bord du train cette fois-ci vous emmèneront jusqu’à Skerries. Passez quelques heures loin de la foule sur la plage de sable de cette petite ville également située au nord de Dublin. Deux grands moulins à vent donnent à Skerries un petit air tranquille de Hollande.

De Bray à Greystones

Bray to Greystones, Ireland

La paisible ville de Bray se situe à 45 minutes de Dublin par le DART, en direction du sud. De là longez la longue plage de galets et empruntez le chemin qui longe la côte. Vous rejoindrez le port de Greystones en quelques heures. Cette petite marche très populaire le long des falaises est l’occasion d’admirer la vue sur la mer d’Irlande. A Greystones, reprenez le DART en direction de Dublin.

Trouver un restaurant

Trouver de quoi se rassasier à Dublin n’est pas très difficile. Un mot d’avertissement cependant : à Dublin il peut parfois s’avérer compliqué de trouver une table le samedi soir. Mangez tôt ou réservez à l’avance si vous avez repéré une adresse qui vous plaît !

Restaurant, Dublin

Temple Bar regorge de restaurants. On évitera cependant les pubs colorés souvent bien trop chers pour ce que l’on vous y sert. Explorez le quartier qui s’étend de George Street à Dawson Street. Ce coin de Dublin possède un large éventail de restaurants qui vous mettront en appétit. Entre « pub food » traditionnel, restaurants européens, burgers et sushis, vous y trouverez votre compte.

Sortir à Dublin

Vous souhaitez passer un bonne soirée entourés d’Irlandais ? Évitez tout bonnement Temple Bar et dirigez-vous vers Camden Street. Ce quartier regorge de pubs plein de caractère et à l’ambiance chaleureuse. 

Camden Street, Dublin

Vous y découvrirez entre autres le Whelan’s, un pub mais surtout une populaire salle de concert qui accueille les groupes Indie et Rock en vogue. Tout près, Harcourt Street est connu pour ses boîtes de nuit.

De George Street à Dawson Street, les bars sont également légion. Suivez la foule et la musique qui s’échappe des établissements, vous n’aurez pas à chercher longtemps.

Conseils pour organiser son voyage à Dublin

  • Comment s’y rendre | Skyscanner est un moteur de recherche très utile si vous cherchez une offre de vol intéressante. Le site dispose également d’une option pour vous aider à trouver le meilleur trajet pour vous rendre à Dublin, surtout si votre aéroport de départ n’offre pas de vol direct pour l’Irlande.
  • Réserver un hôtel | Vous trouverez à Dublin des hôtels pour tous les budgets. Je conseille cependant de réserver près du centre-ville afin de ne pas dépendre des transports publics tard le soir. Consultez les offres ou lisez les derniers avis !
  • Préparer son voyage | Lonely Planet Dublin est l’un de mes guides préférés lorsqu’il s’agit d’organiser un voyage dans la capitale irlandaise. Commandez un exemplaire en ligne et emportez-le avec vous, c’est un excellent compagnon de voyage ! Compact et rempli de bonnes adresses, Rick Steves Snapshot Dublin (uniquement en anglais) est un autre guide à glisser dans sa valise.
  • S’assurer | Ne partez pas sans assurance voyage. Heymondo propose une application très pratique si vous avez besoin d’assistance lors de votre séjour.

Cet article peut contenir des liens vers des plateformes d’affiliation. Si vous cliquez sur ces liens, l’auteur de ce site reçoit une commission sans que cela n’occasionne un coût additionnel pour vous.

Vous aimerez peut-être aussi :

Tagués avec : , , ,